LISA AKOYA - avion léger innovant amphibie - sur piste

Nouvel avion, non. Nouvelle version, oui !

Depuis que nous présentons l’AKOYA au public et à nos clients, nous avons toujours été très attentifs à leurs commentaires dans l’objectif de livrer un avion haut de gamme et innovant, répondant aux attentes les plus exigeantes. Durant les derniers mois, les ingénieurs LISA ont travaillé sur une mise à jour majeure de l’avion AKOYA. Cette nouvelle version s’appelle PS1 (« pré-série 1 ») et remplace le PS0 qui volait jusqu’alors.

 

Amélioration de La technologie Multi-Access

Les modifications sont nombreuses et la plus importante d’entre elles concerne l’innovation phare de l’AKOYA, le Multi-Access, regroupant le système de train d’atterrissage, de skis et de Seafoils. La combinaison de ces 3 fonctions a franchi un nouveau cap et les avantages sont nombreux ! Nous allons nous concentrer dans cette newsletter sur la fonction « terre ». Les autres fonctions et les autres améliorations seront abordées dans les prochaines newsletters !

 

Les avantages du train classique sans les inconvénients

A l’image des voitures, où les avis sont partagés entre les voitures propulsions et les tractions, il y a, en aviation légère, les partisans du train classique et les partisans du tricycle. Chacune des versions présente ses avantages et ses inconvénients.

Nous avons choisi pour l’AKOYA une configuration en train d’atterrissage classique. Il permet en effet d’avoir le même type d’approche lors des atterrissages et d’avoir les mêmes repères au décollage quel que soit la surface, et que le train d’atterrissage soit rentré (pour l’eau) ou sorti (pour les pistes en asphalte, en herbe ou enneigées). Cette homogénéité élimine la complexité de pilotage habituellement attribuée aux avions polyvalents et est ainsi un gage de sécurité.

L’équipe LISA a toutefois rivalisé d’imagination pour corriger les spécificités généralement associées à cette configuration.

LISA AKOYA - avion léger innovant amphibie - sur piste

Une visibilité accrue sur piste

Habituellement, un avion à train classique est très cabré, limitant fortement la visibilité sur piste. Ce point faible, que nous rencontrions également avec le PS0, a été corrigé sur le PS1. La jambe de train d’atterrissage et la structure du Seafoil ne font qu’un. Les Seafoils sont ainsi mobiles, et ont une position proche de l’horizontale lorsque le train d’atterrissage est sorti. Grâce à cette mobilité, le fuselage a pu être abaissé tout en augmentant la garde au sol des Seafoils. L’assiette de l’avion est ainsi diminuée améliorant nettement la visibilité sur piste. La visibilité aux commandes de l’AKOYA est maintenant semblable à celle d’un avion tricycle.

 

Une meilleure maniabilité sur piste

La maniabilité sur piste est un autre point faible souvent accordé aux avions à train classique. Un long travail de recherche et de tests a été réalisé sur la géométrie et l’ensemble des paramètres de positionnement des roues du train principal et de la roulette de queue afin d’améliorer les qualités de pilotage au sol de l’AKOYA. La roulette de queue est, quant à elle, débrayable automatiquement. Elle assure ainsi la direction lors des phases de décollage et d’atterrissage, tout en permettant de très faibles rayons de virage à faible vitesse. Cela facilite grandement la manipulation de l’avion au sol pour le rangement notamment.

D’autres part, la roulette de queue à une taille conséquente. Cette taille de roue permet d’avoir une meilleure adhérence et une plus grande réactivité sur piste.

 

Atterrissage doux et avion tout-terrain

Nous avons profité de la modification de la géométrie du train Multi-Access pour optimiser le système d’amortisseurs. Le résultat est impressionnant. Le système est encore plus confortable, souple à faible vitesse et ferme, avec une forte absorption d’énergie, à haute vitesse. L’amorti à l’atterrissage est très doux tout en étant réactif, ce qui permet un pilotage confortable et précis, et qui pardonne même les approches un peu trop rapides.

Bien entendu, les décollages et atterrissages sur piste en herbe sont eux aussi nettement plus confortables !

 

Un accès à bord facilité

Grâce aux modifications du Multi-Access, le niveau global du cockpit est abaissé. Les Seafoils, qui intègrent également une fonction de marchepieds, sont dorénavant à une hauteur et une inclinaison idéales pour monter à bord de l’AKOYA, depuis la terre mais aussi depuis l’eau.

 

Une belle visibilité même sur piste, une plus grande maniabilité, un train d’atterrissage « tout-terrain » ; voici en résumé les bénéfices « terre » de la nouvelle version du Multi-Access.

 

LISA AKOYA - avion léger innovant amphibie - sur piste